Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...
10 $ de rabais



Petit arbre ne deviendra jamais grand...


Bonsaï magnifique
Le bonsaï, issu d'un art traditionnel asiatique
 
Il nous arrive tous et toutes, à un moment ou à un autre, d'être fascinés par une personne, un événement ou un objet. Toutefois, la fascination s'explique difficilement, elle nous happe, comme un coup de cœur.
 
C'est ce que j'ai vécu, il y a plusieurs années, lorsque j'ai vu un bonsaï pour la première fois. Véritable coup de foudre pour ces arbres miniatures au nom exotique. Rapidement, j'ai donc voulu en savoir davantage et je me suis lancée dans une recherche. Premier constat, l'information est aussi dense que variée. Aujourd'hui, c'est avec plaisir que je vous en partage une infime partie.
 
Un peu d'étymologie…
 
La femme de mots que je suis ne pouvait passer outre un peu de recherche étymologique… Que signifie ce mot que je soupçonnais venu de contrées lointaines?
 
J'ai donc appris qu'un bonsaï  (du japonais 盆栽, bonsai) est un arbre ou une plante dans un pot. Ce mot veut littéralement dire une plante - arbre ou arbuste - cultivée sur un plateau ou dans un pot (bon signifiant coupe ou plateau et sai, plante). Cet arbre est miniaturisé en taillant et en ligaturant ses branches et ses feuilles. On le rempote régulièrement afin de tailler ses racines à l'intérieur et à la surface du pot (le nebari) pour en faire une œuvre d'art esthétique ressemblant à un arbre dans la nature. 
 
Un peu d'histoire…
L'origine du bonsaï remonterait à 4 000, au moment où il serait apparu sur les bords du Nil en Égypte. Plus tard, cet art s'est développé en Chine avant d'être introduit au Japon, au  X1e siècle. Ce sont les Japonais qui ont procédé à la codification de la culture des arbres en pot et qui les ont fait connaître au monde occidental.  Depuis toutefois, la culture des bonsaïs a acquis une popularité universelle.
 
Petit arbre ne deviendra jamais grand…
 
Génétiquement parlant, les bonsaïs ne sont pas des arbres miniatures… ils le deviennent,  modifiés par la main de l'homme.  En fait, ils sont maintenus petits par des tailles répétées des racines et des branches et par le pinçage fréquent des nouvelles pousses.
Les bonsaïs tiennent également de l'art, puisqu'on les compare à de véritables sculptures vivantes. En effet, l'art du bonsaï consiste non seulement à conserver la petite taille des arbres, mais également à leur donner des formes artistiques.
Le bonsaïste
 
Au Québec comme un peu partout à travers le monde, les bonsaïstes sont nombreux. Ils s'adonnent à leur culture avec patience, raffinement et minutie. Plusieurs y sont entièrement dédiés. L'horticulteur responsable de la collection de bonsaïs du Jardin botanique de Montréal confie « qu'un bonsaï réussi doit susciter une émotion… »  La prochaine fois que vous admirerez un bonsaï, laissez la magie opérer… tout simplement.

 
Céline Thibault

Chroniqueuse

Bonsaï magnifique

Bonsaï magnifique

Bonsaï magnifique

Bonsaï magnifique

Bonsaï magnifique

Bonsaï magnifique










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ
















Tous nos cours vous intéressent?

Choisissez le forfait – Tous les cours - et profitez d'un accès illimité !

Location 34,95 $ /mois (25,95 €)

Achat du Forfait - Tous les cours - 50% de rabais