Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...
10 $ de rabais



En avant la musique!


Photo de Stéphane Brügger
Photo de Stéphane Brügger
 

Maestro Kent Nagano
Maestro Kent Nagano

Ceux et celles qui ont eu la chance d'assister à un concert à la Maison symphonique de Montréal ont vécu une expérience sensorielle hors de l'ordinaire, tant sur le plan auditif que visuel. En effet, tous, musiciens et mélomanes accomplis ou en devenir s'entendent sur la qualité sonore exceptionnelle de ce lieu déjà mythique. Outre cette constatation, tout le monde reconnaît également l'ambiance chaleureuse et enveloppante qui y règne, en raison de l'omniprésence du bois.

La Maison symphonique c'est…

Côté technique, il faut savoir que la Maison symphonique compte 2 000 sièges et que ce sont 200 000 pi2 de hêtre provenant de la région de Gatineau qui  recouvrent les murs, les planchers, les escaliers ainsi que le devant du balcon. Pourquoi du hêtre? Notamment en raison de la qualité expressive de cette essence de bois et de la chaleur qui émane de sa couleur orangée. Petites exceptions toutefois : le choix d'érable rouge pour le plancher et les praticables de scène.

Pourquoi avoir choisi le bois?

Le choix du bois comme matériau majeur dans la construction de cette salle s'appuie sur une volonté d'inscrire ce projet dans une perspective de développement durable, de contribuer à la valorisation de cette matière noble et renouvelable et de répondre à un désir exprimé par les musiciens : se produire dans un environnement chaleureux. Ainsi, le revêtement de bois n'a pas été choisi seulement pour ses propriétés acoustiques exceptionnelles, mais parce que « les gens, en particulier les musiciens, aiment le bois » a affirmé Tateo Nakajima, spécialiste de l'acoustique qui a travaillé de concert avec les architectes, tout au long du projet.

La vision du maestro Nagano

Pour le maestro Kent Nagano, le bois est un matériau « vivant et organique » qui a toujours été privilégié en musique pour sa résonance. Dans la Maison symphonique de Montréal par exemple, on a cloué les planches de bois au béton pour en empêcher la vibration, ce qui évite d'amortir le son. Enthousiaste, M. Nagano affirme que « pour la première fois, notre public va vivre la vraie expérience symphonique ».

Séduction, envoûtement, magie… il semble qu'assister à un seul concert présenté à la Maison symphonique de Montréal ne suffise pas. Y goûter une fois, c'est faire naître le désir d'y revenir… encore et encore!

Céline Thibault
Chroniqueuse

Source : Cecobois (Centre d'expertise sur la construction commerciale en bois)

Photo de Stéphane Brügger
Photo de Stéphane Brügger

Photo de Tom Arban
Photo de Tom Arban










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ
















Tous nos cours vous intéressent?

Choisissez le forfait – Tous les cours - et profitez d'un accès illimité !

Location 34,95 $ /mois (25,95 €)

Achat du Forfait - Tous les cours - 50% de rabais