Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...
Petite chaise - Assemblages à goujons



L'école à ciel ouvert…


L'école à ciel ouvert!

L'école! Ah! comme ce mot et tout ce qu'il représente ont marqué nos vies! Très jeunes, des enfants ont eu hâte d'y faire leur entrée et d'autres, pas du tout. Certains ont rapidement et naturellement aimé ce milieu alors que pour d'autres, l'adaptation fut ardue. Puis, un jour, leur route a croisé celle d'une enseignante ou d'un enseignant exceptionnels… et tout a changé!

En remontant le temps, nous pouvons facilement nous rappeler les noms de certains professeurs qui ont fait une différence dans nos vies ou dans celles de nos enfants. Que ce soit madame Roy et ses cours de poésie, monsieur Pouliot et ses mille et un projets captivants ou encore monsieur Duquette et ses sorties en plein air passionnantes, ces gens ont su mettre en place des situations propices à l'apprentissage et à la découverte, notamment celle du plaisir d'apprendre!

Si je vous parle d'école aujourd'hui, c'est que depuis la semaine dernière, j'ai lu plusieurs articles intéressants sur ce sujet. Je me suis donc dit que le hasard faisait bien les choses…
Le texte qui m'a davantage interpellée présentait les « Forest Schools » ou Écoles en nature, un concept né au Wisconsin en 1927 et qui, dans les années 1950, s'est déployé dans plusieurs pays européens. Aujourd'hui, l'Angleterre, le Danemark, les États-Unis et la France en comptent de plus en plus. En 2016, au Québec, en Mauricie plus précisément, le projet-pilote École Forêt Nature était mené avec succès alors qu'en 2015, le groupe environnementaliste Sierra Club, à Halifax, proposait une école en pleine forêt pour les tout-petits. Une bonne idée qui poursuit son chemin!

Comme son nom le laisse deviner, une École en nature offre des cours dans une forêt, un pré, un parc, une ferme, en montagne, à l'extérieur quoi! La plupart du temps, ce sont des centres de la petite enfance, des prématernelles ou des maternelles qui profitent de cette pédagogie hors les murs, mais des écoles primaires et secondaires en bénéficient également. Et puis, beau temps, mauvais temps, les cours ont lieu! Les enfants s'habillent en conséquence…

Les enfants qui fréquentent une École en nature sont donc encouragés à grimper dans les arbres, à creuser la terre, à faire des feux, à suivre des empreintes et à explorer la nature au fil des saisons. Ils sont sensibilisés à l'environnement et renforcent leur motricité. La forêt leur offre un lieu d'apprentissage et d'enchantement sans limites. Quel environnement merveilleux pour des petits qui aiment bouger! Et quelle belle façon de faire un pied de nez à l'obésité, à l'anxiété, aux troubles de concentration et à la dépression qui affligent un nombre croissant de jeunes enfants.

Les bénéfices d'une éducation ancrée en nature sont observables et nombreux. Des études ont notamment démontré que les enfants issus de cette pédagogie jouissaient d'une meilleure santé globale, qu'ils coopéraient davantage, étaient plus respectueux, agiles et endurants. Ils faisaient aussi preuve d'une plus grande confiance en soi, étaient plus créatifs et autonomes. S'ajoutent évidemment à tout cela les compétences scolaires acquises.

À l'heure où au Québec, on décrit, et avec raison, le piètre état de nos écoles, je souhaite ardemment que les réflexions aillent au-delà des murs, car une école, c'est bien plus que du béton! C'est ce qu'on y vit, comment et avec qui on le vit!

Céline Thibault
Chroniqueuse

Des toupies qui font tourner les têtes...

École en nature
École en nature

à Halifax
à Halifax










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ