Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...



Dis, doux printemps…


Méditer, respirer, se délester de l'inutile...
Méditation


Oh! la la! quelle magnifique semaine nous connaissons jusqu'ici ! J'espère que vous avez pu profiter du soleil. Vous avez remarqué comme la neige a fondu? Oui, je sais. Elle n'est pas complètement disparue, mais ça viendra, en temps et lieu. Avez-vous entendu les oiseaux s'égosiller? On aurait dit qu'une certaine légèreté flottait dans l'air, comme un avant-goût du printemps. Une saison que j'aime beaucoup. Une saison qu'ont chantée Brel, Fugain et Leclerc.

J'aime le printemps parce que tout renaît autour de nous. Un peu cliché, mais tellement vrai! Les premières fleurs se pointent bravement, laissant entrevoir un pétale ou deux. Les bourgeons apparaissent puis éclatent pour faire place à de petites feuilles vert tendre… Ah! ce vert si doux, si beau qui colore le paysage, le temps de quelques semaines… Au printemps, nous assistons également à la renaissance de certaines personnes que l'hiver avait emmurées.

Chaque année, le printemps ramène aussi le traditionnel temps des sucres au Québec. Pas de répit pour les acériculteurs qui s'affairent à entailler les érables, à recueillir l'eau d'érable et à la faire bouillir pour préparer sirop, tire et sucre d'érable. Quel plaisir gustatif pour la dent sucrée que je suis! Et si j'en juge par la popularité des cabanes à sucre, je ne suis pas la seule à savourer cette période.

Le printemps sonne aussi le temps du grand ménage. Pas seulement dans la maison, au chalet ou dans le garage, mais dans notre tête aussi. Au printemps, nous trions, nous faisons de la place pour ce que nous voulons conserver et nous nous départissons de ce que nous ne voulons plus. Je crois que nous devrions aussi mener cet exercice pour « alléger » notre vie. En profiter pour nous défaire de vieilles habitudes désagréables, du négativisme, de l'intransigeance. Nous devrions saisir l'occasion et montrer la porte aux vieilles rancœurs qui durcissent le cœur. Au fil des ans, nous en accumulons des choses dans nos placards… et dans notre tête et notre cœur aussi.

En 2012, le Québec a connu un « printemps érable ». Cette année, si, chacun et chacune à notre façon, nous nous fabriquions un printemps léger…. Ça vous dirait?


Céline Thibault
Chroniqueuse

Cabane à sucre

Cabane à sucre










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ