Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...

Du 14 au 24 juin - 50% de rabais sur les guides et accessoires



Des sacs de lait transformés en matelas pour les sans-abri


Sandra Lauzière récupère les sacs de lait en plastique pour en faire des matelas pour les sans-abri.
Photo: Radio-Canada / David Rémillard
Sandra Lauzière récupère les sacs de lait en plastique pour en faire des matelas pour les sans-abri

Des ceintures de cuir qui ornent une commode, une lampe ou un miroir. Des lunettes qui se transforment en bijoux. Des allées de quille qui deviennent des dessus de comptoirs. Des balances à grain converties en tables de salon. De vieilles fenêtres qui servent désormais à ranger les contenants d'épices. Tout se recycle! J'en suis de plus en plus convaincue. Les idées qui émergent ici et là, les actions qui se mettent en place pour les concrétiser, il y en a par milliers. Cette belle vague d'heureuses initiatives crée, en parallèle, un mouvement bienfaisant de solidarité.

Dans cette lancée, aujourd'hui, je veux partager avec vous l'histoire de Sandra Lauzière, une propriétaire de garderie en milieu familial de Québec qui, depuis longtemps, désirait récupérer les sacs de plastique contenant les pochettes de lait. Il lui restait à trouver comment le faire… et quoi en faire!

Son projet, lancé en décembre dernier, est le fruit de recherches menées sur le Web, là où elle a appris que les sacs pouvaient servir à confectionner des matelas. Oui! Surprenant, je vous l'accorde, mais bien vrai! Évidemment, il n'y a aucune commune mesure entre ces matelas et ceux qui sont vendus en magasin. Toutefois, pour des sans-abri qui ne possèdent pratiquement rien, imaginez tout ce que cela peut représenter… à commencer par un peu plus de confort et un peu plus de chaleur!

Cent cinquante sacs sont nécessaires pour fabriquer un seul matelas. Chaque sac est d'abord découpé. Ensuite, ils sont tous attachés les uns aux autres puis placés sur un métier à tisser où des mains agiles et des cœurs généreux s'activent. Le produit fini est résistant et imperméable; il se roule facilement et se transporte tout aussi aisément. Des caractéristiques également propres aux tapis de yoga…

Ce qui au départ s'annonçait comme un projet personnel, voire familial, a rapidement pris son élan. Des bénévoles se sont joints à ce que l'on peut désormais appeler un mouvement. Des restaurants, des garderies, des écoles, etc. se sont engagés à fournir des sacs de lait pour permettre de fabriquer d'autres matelas, répondant ainsi aux demandes déposées par des organismes et des intervenants sociaux. En un mois, ce sont 4 000 sacs de lait qui ont été détournés des sites d'enfouissement. Qui dit mieux?

Depuis 2009, un projet semblable existe au Nouveau-Brunswick où environ 5,7 millions de sacs de lait ont été recyclés en matelas, coussins ou tapis destinés à des pays d'Amérique centrale, des Caraïbes et d'Afrique.

À mon avis, de telles idées démontrent le meilleur de l'Homme… Longue vie à ces initiatives « vertes » et humanitaires!

Céline Thibault
Chroniqueuse

Des toupies qui font tourner les têtes...

Les sacs attachés les uns aux autres
Les sacs attachés les uns aux autres

Une idée «verte» et humanitaire...
Une idée «verte» et humanitaire...










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ